les commandes cmd windows
Jeremy Aucun commentaire


5/5 - (7 votes)

Windows offre une grande variété de commandes que vous pouvez utiliser pour automatiser les tâches et améliorer votre productivité.

Dans cet article de blog, nous examinerons certaines des commandes CMD les plus utiles pour les utilisateurs de Windows.

 

Qu’est-ce que les commandes CMD Windows, à quoi servent-elles ?

 

Les commandes Windows CMD sont des ensembles d’instructions qui vous permettent d’effectuer des tâches sur votre ordinateur. Elles peuvent être utilisées pour automatiser des tâches répétitives ou pour dépanner et réparer des erreurs.

Les commandes CMD peuvent être saisies dans l’invite de commande Windows ou exécutées à partir d’un script. Il existe des centaines de commandes CMD différentes, chacune ayant son propre objectif. Certaines des commandes les plus couramment utilisées incluent « dir » pour afficher une liste de répertoires, « copy » pour copier des fichiers et « del » pour supprimer des fichiers.

Les commandes CMD sont un outil puissant qui peut être utilisé pour améliorer votre productivité et résoudre des problèmes sur votre ordinateur.

 

 

Liste des commandes CMD Windows

 

 

ASSOC

 

La commande cmd windows « ASSOC » permet de modifier les fichiers de type de fichier pour l’extension de fichier spécifiée. Sans paramètre, cela affiche les associations de fichiers. Avec l’option /? , cela affiche une aide contextuelle.

Les extensions de fichier sont définies dans HKEY_CLASSES_ROOT \ . Extensions et les noms de programmes sont définis dans HKEY_CLASSES_ROOT \ . nom du programme. L’utilisation de la commande ASSOC avec des paramètres incorrects peut provoquer des erreurs système graves.

Par exemple, si vous modifiez l’extension « . txt » pour qu’elle pointe vers un programme qui n’est pas un éditeur de texte, vous ne pourrez plus ouvrir aucun fichier texte sur votre ordinateur. Si vous recevez une erreur après avoir exécuté la commande ASSOC, essayez de la réexécuter en mode administrateur.

 

 

ATTRIB

 

ATTRIB est une commande de ligne de commande utilisée pour afficher ou modifier les attributs des fichiers et des dossiers. Les attributs d’un fichier ou dossier peuvent inclure la lecture seule, l’archive, le système et le cache.

Par exemple, si vous souhaitez masquer un fichier du système, vous pouvez utiliser la commande ATTRIB +h nom_du_fichier.

Pour afficher les attributs d’un fichier ou d’un dossier, entrez simplement ATTRIB suivi du nom du fichier ou du dossier. Vous verrez alors une liste des attributs actuels.

Si aucun attribut n’est spécifié, ATTRIB affiche les attributs par défaut. Ceux-ci sont la lecture seule, l’archive et le système pour les fichiers, et la lecture seule et le cache pour les dossiers.

 

 

BREAK

 

BREAK fut introduit avec MS-DOS 2.0 et permet d’envoyer un signal SIGINT à un processus en cours d’exécution sous MS-DOS. Mais au lieu de l’arrêter complètement, ce qui se passe avec Ctrl-C, BREAK suspend l’exécution du processus jusqu’à ce qu’on le relance avec la commande CONT ou qu’on lance une autre application.

Cela était particulièrement pratique pour le processus qui prend beaucoup de temps et ne peut pas être interrompu avec Ctrl-C sans risquer de provoquer des erreurs dans le traitement en cours. La commande BREAK n’est plus prise en charge par Windows NT, 2000 et XP et a été remplacée par la nouvelle commande Ctrl-Break.

Cependant, vous pouvez toujours utiliser BREAK sous MS-DOS et Windows 95/98/Me pour interrompre temporairement un processus en cours d’exécution.

 

 

BCDEDIT

 

BCDEDIT est une commande utilisée pour éditer le Registre de configuration du noyau de Windows. Cela peut être utilisé pour ajouter ou supprimer des fonctionnalités du système, ainsi que pour modifier les paramètres du noyau.

BCDEDIT peut être utilisé pour configurer un système pour qu’il démarre à partir d’une partition ou d’un disque dur externe, ainsi que pour créer et gérer des images de clone de partitions. Cette commande est principalement utilisée par les administrateurs de systèmes et les spécialistes de l’informatique, car il s’agit d’une commande assez avancée qui nécessite une certaine expérience technique.

 

 

CACLS

 

CACLS est une commande Windows qui permet aux utilisateurs de voir et de modifier les permissions des fichiers et dossiers. Cette commande peut être utilisée pour ajouter ou supprimer des utilisateurs des fichiers et dossiers, ainsi que pour modifier les permissions des utilisateurs existants.

La syntaxe de la commande CACLS est la suivante:

CACLS [nom de fichier ou dossier] [/T] [/E] [/C] [/G nom d’utilisateur: permissions] [/R nom d’utilisateur […]] [/P nom d’utilisateur: permissions […]]

Les options de la commande CACLS sont les suivantes:

/T – Permet de modifier les permissions du fichier ou dossier spécifié, ainsi que tous les fichiers et dossiers contenus dans celui-ci.

/E – Permet de modifier les permissions du fichier ou dossier spécifié, ainsi que tous les fichiers et dossiers contenus dans celui-ci. Les modifications seront également appliquées aux fichiers et dossiers qui seront créés à l’avenir.

/C – Permet de copier les permissions du fichier ou dossier spécifié vers un nouveau fichier ou dossier.

/G nom d’utilisateur: permissions – Permet de donner des permissions à un utilisateur sur le fichier ou dossier spécifié. Les permissions disponibles sont les suivantes:

L – Lecture Seule

C – Changer (modifier)

F – plein Contrôle

/R nom d’utilisateur [ … ] – Permet de supprimer les permissions d’un utilisateur sur le fichier ou dossier spécifié.

/P nom d’utilisateur: permissions [ … ] – Permet de remplacer les permissions existantes pour un utilisateur sur le fichier ou dossier spécifié. Les modifications seront appliquées aux nouveaux fichiers et dossiers créés à l’avenir.

 

 

IF

 

La commande CMD Windows « IF » est une condition qui teste une expression et exécute une action en fonction du résultat du test. L’expression est toujours évaluée comme étant true ou false.

Si l’expression est évaluée comme étant true, alors la commande IF exécutera la commande spécifiée après le mot-clé « THEN ».

Si l’expression est évaluée comme étant false, alors la commande « ELSE » sera exécutée à la place de la commande « THEN ».

La commande CMD Windows « IF » peut être utilisée pour tester des conditions simples ou complexes. Elle peut également être utilisée pour effectuer des actions conditionnelles dans les scripts CMD.

 

 

LABEL

 

La commande CMD Windows « LABEL » est une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de modifier l’étiquette de volume d’un lecteur. Cela peut être utile pour les ordinateurs possédant plusieurs lecteurs et partitions, car cela permet de les distinguer facilement.

La commande CMD Windows « LABEL » peut également être utilisée pour créer des étiquettes personnalisées pour un lecteur. Pour ce faire, entrez simplement la commande « LABEL » suivie du nom que vous souhaitez donner à l’étiquette. Vous pouvez ensuite appliquer cette étiquette en double-cliquant sur le lecteur dans l’Explorateur de fichiers et en sélectionnant « Propriétés ».

Dans la fenêtre qui s’ouvre, cliquez sur l’onglet « Label » et saisissez le nom que vous avez créé avec la commande CMD Windows « LABEL ». Cliquez ensuite sur « OK » pour fermer la fenêtre et appliquer le changement.

 

 

MD

 

La commande MD est une fonction de l’interpréteur de commandes Windows qui permet de créer des dossiers. Elle est généralement utilisée par les administrateurs système et les développeurs pour créer des structures de dossiers complexes.

MD est l’abréviation de «Make Directory». Pour créer un dossier avec la commande MD, vous devez ouvrir la fenêtre Invite de commandes et entrer la commande «md» suivie du nom du dossier que vous souhaitez créer.

La commande MD ne peut être utilisée que pour créer des dossiers à la racine d’un lecteur ou d’un disque dur. Si vous souhaitez créer un dossier dans un dossier existant, vous devrez utiliser la commande «mkdir».

 

 

MKDIR

 

La commande MKDIR de Windows permet de créer un nouveau dossier. Cela peut être utile lorsque vous avez besoin de créer un nouvel emplacement pour stocker des fichiers ou des dossiers.

Pour utiliser la commande MKDIR, ouvrez la fenêtre CMD et tapez « MKDIR » suivi du nom que vous souhaitez donner au dossier. Appuyez sur Entrée et le dossier sera créé. Vous pouvez ensuite y accéder en suivant le chemin indiqué par la commande CMD.

Cette commande est pratique lorsque vous avez besoin d’organiser vos fichiers et dossiers de manière efficace et automatique.

 

 

MKLINK

 

La commande CMD de Windows « MKLINK » permet de créer un lien symbolique pour rediriger vers un autre fichier ou dossier. Ce type de lien est également appelé un « lien jonction ». Il est généralement utilisé pour les emplacements qui doivent être mappés pour une compatibilité avec d’autres applications ou systèmes.

Pour créer un lien, vous spécifiez d’abord le chemin du fichier ou du dossier que vous souhaitez créer, puis le chemin du fichier ou dossier que vous souhaitez qu’il soit redirigé. Cette commande permet également de créer des liens rendez-vous, ces derniers permettant aux utilisateurs de se connecter à un réseau partagé via une connexion physique ou virtuelle.

Pour plus d’informations sur la façon dont fonctionnent les liens rendez-vous et comment les configurer, consultez la documentation Microsoft.

 

 

MODE

 

La commande « MODE » permet à l’utilisateur de configurer les paramètres d’une connexion aux périphériques, tels que les ports série et parallèle, elle peut également être utilisée pour configurer le mode de fonctionnement du clavier, afficher la configuration du port série ou configurer l’émulation de terminal.

 

 

MORE

 

Cette commande est utilisée pour afficher le texte d’un fichier à l’écran, un ligne à la fois. Elle est particulièrement utile lorsque vous travaillez avec de grands fichiers, car elle vous permet de contrôler l’affichage du texte et de naviguer facilement dans le document.

Pour utiliser la commande MORE, ouvrez l’invite de commande et tapez more suivi du nom du fichier que vous souhaitez afficher. Par exemple, si vous souhaitez afficher le contenu du fichier test.txt, vous tapez more test.txt. Si vous ne spécifiez pas de nom de fichier, la commande MORE affichera le texte qui suit immédiatement dans la ligne de commande.

Vous pouvez ensuite utiliser les touches Haut et Nas pour naviguer dans le texte, ou appuyer sur Enter pour avancer d’une page à la fois. La touche Esc permet de quitter la commande MORE et retourner à la ligne de commande normale.

 

 

MOVE

 

La commande CMD Windows « MOVE » permet de déplacer des fichiers à l’intérieur d’un dossier. Elle peut aussi être utilisée pour renommer un fichier. La syntaxe de la commande est la suivante : move [destination].

Par exemple, si vous voulez déplacer le fichier « test.txt » du dossier « C:\temp » au dossier « C:\test », vous pouvez utiliser la commande « move C:\temp\test.txt C:\test\test.txt ».

Vous pouvez également utiliser la commande « move » pour renommer un fichier. Par exemple, si vous voulez renommer le fichier « test.txt » en « test2.txt », vous pouvez utiliser la commande « move C:\test\test.txt C:\test\test2.txt ».

 

 

OPENFILES

 

« OPENFILES » est une commande utilisée pour afficher ou déconnecter les fichiers et les dossiers ouverts par les autres ordinateurs sur le réseau. Lorsque vous exécutez la commande « OPENFILES » sans aucun paramètre, elle affiche tous les fichiers et dossiers ouverts par votre ordinateur sur le réseau.

Vous pouvez également spécifier l’adresse IP du serveur à partir duquel vous souhaitez afficher les dossiers ouverts. Cette commande est particulièrement utile lorsque vous essayez de résoudre des problèmes de performance ou de blocage du réseau.

 

 

PATH

 

« PATH » est une commande externe qui permet aux utilisateurs de spécifier les chemins d’accès vers les fichiers et les dossiers. Les chemins d’accès peuvent être relatifs ou absolus. Si vous ne spécifiez pas de chemin d’accès, la commande PATH recherchera le fichier ou le dossier dans le dossier courant. Vous pouvez également utiliser la commande PATH pour ajouter ou supprimer des chemins d’accès.

 

 

PAUSE

 

La commande « PAUSE » est utilisée pour suspendre l’exécution du fichier batch jusqu’à ce qu’une touche soit appuyée. Lorsque vous exécutez un fichier batch, la console affiche « Appuyez sur une touche pour continuer … » et attend que vous appuyiez sur une touche avant de continuer.

Cela peut être utile si vous devez inspecter le résultat de certaines commandes avant que le fichier batch ne se termine. Vous pouvez également utiliser la commande PAUSE pour empêcher un fichier batch de se fermer immédiatement après son exécution.

 

 

POPD

 

La commande CMD Windows « POPD » est une fonction de ligne de commande qui permet aux utilisateurs de retourner à un répertoire précédent dans l’ARBRE de répertoires. Lorsque vous exécutez la commande « POPD », le répertoire actuel est enregistré dans une pile, puis vous revenez au répertoire précédent.

Si vous exécutez à nouveau la commande « POPD », vous reviendrez au dernier répertoire que vous avez enregistré dans la pile. La commande « POPD » est particulièrement utile lorsque vous travaillez avec plusieurs répertoires et que vous souhaitez revenir rapidement au répertoire précédent.

 

 

PRINT

 

La commande PRINT permet à l’utilisateur de spécifier un fichier à imprimer, ainsi que les options d’impression souhaitées. Le fichier peut être un document texte ou un fichier image. Les options d’impression peuvent inclure le nombre de copies souhaité, la lampe du papier et le mode d’impression (niveaux de gris ou couleur).

La commande PRINT est particulièrement utile pour les utilisateurs qui ont besoin de imprimer des fichiers sans ouvrir l’application correspondante, par exemple Microsoft Word ou Adobe Photoshop. Pour utiliser la commande PRINT, il suffit de taper «print» suivi du nom du fichier à imprimer et des options d’impression souhaitées.

 

 

PROMPT

 

La commande PROMPT est une fonction qui permet à l’utilisateur de personnaliser la ligne de commande. L’utilisateur peut spécifier divers paramètres, tels que la couleur du texte, le symbole du répertoire courant et la session d’invite. Cette commande est particulièrement utile pour les utilisateurs qui passent beaucoup de temps à travailler avec le terminal Windows.

 

 

PUSHD

 

« PUSHD » permet de faire une sauvegarde de la pile des répertoires ouverts avant d’ouvrir un nouveau répertoire. Cette commande est très pratique lorsque vous devez travailler dans plusieurs répertoires et que vous souhaitez retourner au répertoire précédent sans avoir à taper la commande « CD » plusieurs fois.

La commande « PUSHD » est également utile si vous essayez d’accéder à un répertoire en utilisant un chemin relatif (par exemple, si vous essayez d’accéder au répertoire « temp » en tapant « cd .. \temp »). Lorsque vous avez terminé de travailler dans le nouveau répertoire, vous pouvez utiliser la commande « POPD » pour revenir au répertoire précédent.

 

 

RD

 

La commande Windows « RD » est une commande supprimant récursivement un dossier et tous ses sous-dossiers. La syntaxe de la commande est la suivante : RD /S /Q <dossier>. Par exemple, si vous souhaitez supprimer le dossier « C:temp », vous pouvez entrer la commande suivante : RD /S /Q C:temp.

La suppression du dossier sera immédiate et aucune confirmation ne vous sera demandée. Vous devez donc être certain de saisir la bonne commande avant de l’exécuter. Si vous ne spécifiez pas l’option « /S », seul le dossier sera supprimé, sans ses sous-dossiers.

Si vous ne spécifiez pas l’option « /Q », une confirmation vous sera demandée avant chaque suppression de fichier. Cette commande peut être très utile pour nettoyer un disque dur en supprimant des dossiers inutiles, mais faites attention à ne pas supprimer accidentellement des dossiers importants !

 

 

RECOVER

 

« RECOVER » est un utilitaire de récupération de fichiers qui peut être utilisé pour récupérer des fichiers supprimés ou endommagés. Il scannne les disques durs et les lecteurs optiques pour rechercher des fichiers perdus ou corrompus. La commande CMD Windows « RECOVER » peut également être utilisée pour récupérer des fichiers à partir de systèmes formatés.

 

 

REM

 

La commande Windows CMD « REM » permet de commenter des lignes de code dans les fichiers Batch. Les commentaires REM n’affectent pas le fonctionnement du fichier batch et sont ignorés par le programme lorsqu’il est exécuté. Les commentaires peuvent être utilisés pour documenter les opérations effectuées ou pour désactiver temporairement une ligne de commande sans supprimer la ligne.

«REM» est particulièrement utile pour les scripts complexes qui comportent plusieurs lignes de code. Les développeurs peuvent ajouter des commentaires REM après chaque ligne de code afin de documenter le script et faciliter sa maintenance ainsi que sa compréhension.

Les commentaires REM peuvent également être ajoutés au début du fichier batch pour fournir des instructions générales sur sa fonction. La syntaxe de la commande CMD Windows «REM» est la suivante: rem [texte]. Il n’y a pas de limite en ce qui concerne la longueur du texte que vous pouvez utiliser dans un commentaire REM, mais il doit être entré on ne peut plus proprement sur une seule ligne.

Toute ligne commençant par la commande «REM» doit être placée avant toute autre instruction dans le fichier batch, à moins qu’elle ne soit également précédée d’une barre oblique inverse (\).

 

 

REN

 

La commande « REN » est utilisée pour renommer les fichiers et les dossiers. La syntaxe de base est la suivante: REN [nom de fichier] [nouveau nom de fichier]. Vous pouvez également utiliser la commande REN pour modifier l’extension d’un fichier.

Par exemple, si vous souhaitez changer l’extension d’un fichier nommé « test.txt » en « test.doc », vous pouvez utiliser la commande REN test.txt test.doc. Enfin, vous pouvez utiliser la commande REN pour renommer plusieurs fichiers en une seule fois.

Pour ce faire, vous devez utiliser le symbole *, comme suit: REN *.txt *.doc. Cette commande renommera tous les fichiers avec l’extension .txt en .doc.

 

 

RENAME

 

« RENAME » est une commande qui permet de renommer un fichier ou un dossier. Pour utiliser cette commande, il faut ouvrir l’invite de commande Windows et se trouver dans le répertoire contenant le fichier ou le dossier que vous voulez renommer.

Ensuite, il faut taper la commande « rename » suivie du nom du fichier ou du dossier que vous voulez renommer et du nouveau nom que vous voulez lui donner.

Par exemple, si vous voulez renommer le fichier « test.txt » en « essai.txt », la commande serait « rename test.txt essai.txt ».

 

 

REPLACE

 

« REPLACE » est une commande utilitaire qui permet de remplacer un ou plusieurs fichiers dans un répertoire. La syntaxe de la commande est la suivante :

replace [<drive1>:][<path1>]<filename> [<drive2>:][<path2>] [/a] [/p] [/r] [/w]

 

 

RMDIR

 

« RMDIR » permet de supprimer un dossier (répertoire) et tout son contenu. Lorsqu’elle est exécutée, cette commande demande confirmation avant de procéder à la suppression. Si vous souhaitez supprimer un dossier sans confirmation, il suffit d’ajouter l’option « /S » à la fin de la commande.

La commande « RMDIR » ne peut généralement pas supprimer un dossier qui n’est pas vide. Si vous essayez de supprimer un tel dossier, vous recevrez une erreur disant que le dossier n’est pas vide. Pour supprimer ce type de dossier, vous devez d’abord supprimer tous les fichiers et sous-dossiers qu’il contient. Vous pouvez le faire en exécutant la commande « DEL » pour chaque fichier ou en utilisant une autre méthode, comme l’explorateur Windows. Une fois qu’un dossier est vide, vous pouvez exécuter la commande « RMDIR » pour le supprimer définitivement.

 

 

ROBOCOPY

 

Robocopy est une commande Windows qui est utilisée pour copier des fichiers et des dossiers d’un ordinateur à l’autre. Cette commande est très utile lorsque vous devez copier des fichiers volumineux ou des dossiers contenant beaucoup de fichiers.

La commande Robocopy peut également être utilisée pour synchroniser les fichiers entre deux ordinateurs. Vous pouvez spécifier les options de la commande afin que seuls les fichiers modifiés soient copiés. C’est une commande très puissante et elle est très pratique lorsque vous devez faire une sauvegarde des données d’un ordinateur sur un autre ordinateur.

 

 

SET

 

La commande SET permet de configurer différents paramètres de l’environnement Windows. Elle peut être utilisée pour modifier les variables d’environnement, afficher des messages d’erreur et contrôler le format de sortie de certains programmes.

SET peut également être utilisé pour définir des instructions conditionnelles dans un script batch.

 

 

SETLOCAL

 

La commande « SETLOCAL » est une instruction Windows qui indique au système d’exploitation de définir les variables locales pour la session en cours. Cela signifie que toute modification apportée aux variables d’environnement ne sera active que pour la durée de la session.

Une fois que vous avez terminé avec la session, toutes les modifications apportées aux variables d’environnement seront annulées. La commande « SETLOCAL » est particulièrement utile lorsque vous travaillez avec des scripts batch, car elle permet de garantir que les variables d’environnement ne seront pas altérées de manière permanente.

 

 

SC

 

Cette commande Windows permet aux utilisateurs de configurer les services Windows. La commande SC peut également être utilisée pour démarrer, arrêter ou interroger l’état d’un service Windows. En plus de la gestion des services Windows, elle peut également être utilisée pour créer des scripts de maintenance automatisés.

Par exemple, un administrateur réseau peut créer un script qui arrête et redémarre un service en cas de blocage. La commande SC est un outil puissant, mais il convient de noter qu’elle ne doit être utilisée que par les utilisateurs avancés.

En effet, il est facile de désactiver accidentellement un service crucial en utilisant la commande SC. Pour les utilisateurs moins expérimentés, il est recommandé d’utiliser l’outil Service Control Manager de Windows pour gérer les services Windows.

 

 

SCHTASKS

 

SCHTASKS peut être utilisée pour planifier des tâches qui doivent être exécutées une seule fois ou régulièrement. Les tâches peuvent également être planifiées pour s’exécuter lorsque l’ordinateur est démarré ou lorsqu’un utilisateur se connecte à celui-ci. La commande SCHTASKS est disponible dans les versions de Windows XP et supérieures.

 

 

SHIFT

 

La commande shift permet de modifier les valeurs des paramètres de lot %0 à %9 en les dupliquant dans le précédent : la valeur de %1 est copiée dans %0, la valeur de %2 est copiée dans %1, etc. C’est assez utile lors que l’on écrit un fichier batch qui effectue une même opération sur plusieurs paramètres

 

 

SHUTDOWN

 

« SHUTDOWN » permet de mettre fin à une session Windows. Cette commande peut être utilisée pour fermer l’ordinateur local ou un ordinateur distant. La commande CMD « SHUTDOWN » peut être utilisée avec plusieurs options pour contrôler comment l’ordinateur se ferme.

Par exemple, « SHUTDOWN -s » fermera l’ordinateur après avoir affiché un message indiquant que l’arrêt est en cours.

La commande CMD Windows « SHUTDOWN -r » redémarrera l’ordinateur après avoir fermé toutes les applications ouvertes.

La commande CMD Windows « SHUTDOWN -h » arrêtera l’ordinateur sans le redémarrer.

Puis la commande « SHUTDOWN -a » annulera toute demande d’arrêt de l’ordinateur en cours.

Cette commande est une puissante commande qui doit être utilisée avec prudence.

 

 

SORT

 

SORT permet de trier les lignes d’un fichier ou d’un flux de données selon un ou plusieurs critères. Elle peut également effectuer des opérations de formatage et de conversion sur les données avant le tri.

La commande SORT est disponible dans les environnements Windows NT, 2000 et XP, mais n’est pas présente dans les versions antérieures à Windows NT. Pour utiliser cette commande, il faut ouvrir une fenêtre de commande et se rendre dans le dossier contenant le fichier à trier.

Ensuite, on utilise la syntaxe suivante : sort <options> <fichier>. Les différentes options permettent de spécifier le critère de tri, le format des données, etc. La commande SORT est particulièrement utile pour traiter des fichiers contenant des données tabulaires, telles que des bases de données ou des feuilles de calcul. Elle peut également être utilisée pour générer des rapports à partir de ces fichiers.

 

 

START

 

START est une commande de l’interpréteur de commandes Windows qui permet de lancer une application ou un fichier. Elle peut aussi être utilisée pour ouvrir une session sur un serveur distant ou pour afficher une page web.

Pour utiliser START, il faut simplement taper « start » suivi du nom de l’application ou du chemin d’accès au fichier. START peut aussi prendre en charge certains paramètres, comme « /min » pour minimiser la fenêtre ou « /max » pour la maximiser.

 

 

SUBST

 

« SUBST » permet aux utilisateurs de créer des alias pour des dossiers et des lecteurs afin de simplifier leurs itinéraires. La commande peut être utilisée pour créer un lien entre un dossier et un lecteur, par exemple si vous avez besoin d’accéder fréquemment à un dossier situé dans un chemin d’accès profond.

Il peut également être utilisé pour faire correspondre un lecteur à un dossier, ce qui est pratique si vous avez besoin d’accéder à un dossier situé sur un autre lecteur. Enfin, la commande SUBST peut être utilisée pour créer un lien vers un dossier situé sur un réseau.

 

 

SYSTEMINFO

 

SYSTEMINFO fournit des informations détaillées sur les composants matériels et logiciels d’un ordinateur. Cela inclut la version du système d’exploitation, la date de compilation, la version du BIOS, les types et versions de processeurs, le nombre de processeurs logiques, le nombre de processeurs physiques, la mémoire totale, la mémoire disponible, les périphériques bus, les services installés, etc.

Les résultats peuvent être enregistrés dans un fichier pour une analyse ultérieure. SYSTEMINFO peut être utilisé localement ou à distance sur les ordinateurs Windows NT, 2000, XP, 2003, Vista et 7. Pour utiliser cette commande à distance, l’utilisateur doit disposer des autorisations appropriées. Les administrateurs système et réseau trouveront SYSTEMINFO particulièrement utile pour générer des rapports sur l’état des machines qu’ils gèrent.

 

 

TASKLIST

 

La commande tasklist peut être utilisée pour savoir quels processus sont en cours d’exécution sur votre ordinateur, ainsi que des informations sur chaque processus telles que son PID, l’utilisation de la mémoire, etc. Cela peut être utile si vous essayez de résoudre un problème ou de voir quels processus utilisent le plus de ressources.

Pour utiliser la commande liste des TASKLIST, ouvrez simplement une fenêtre d’invite de commande et tapez « TASKLIST » suivi des options souhaitées.

 

 

TIME

 

« TIME » permet de visualiser ou de modifier l’heure actuelle. Vous pouvez utiliser cette commande pour synchroniser l’heure de votre ordinateur avec un serveur horaire externe.

Pour modifier l’heure, vous devez être connecté en tant qu’administrateur. La commande « TIME » est disponible dans toutes les versions de Windows.

 

 

TREE

 

La commande Windows CMD « TREE » est une commande utilisée pour afficher une représentation graphique de la structure de répertoires d’un lecteur ou d’un dossier spécifié.

Cette commande peut être très utile lorsque vous avez besoin de comprendre la structure de répertoire d’un lecteur ou d’un dossier, ou lorsque vous devez résoudre des problèmes avec les autorisations de répertoire.

Elle peut également être utilisée pour générer une représentation textuelle de la structure du répertoire, ce qui peut être utile lorsque vous devez imprimer une liste de répertoires.

 

 

TYPE

 

« TYPE » peut être utile pour voir ce qui se trouve dans un fichier sans ouvrir l’application associée. Pour utiliser la commande TYPE, ouvrez la fenêtre d’invite de commandes et entrez « TYPE suivi du nom du fichier. » Le contenu du fichier sera alors affiché dans la fenêtre d’invite de commandes.

Vous pouvez également utiliser la commande TYPE pour envoyer le contenu d’un fichier vers une autre application, par exemple, pour imprimer un fichier texte.

Pour ce faire, entrez « TYPE suivi du nom du fichier | nom de l’application. » La sortie de la commande TYPE sera alors envoyée à l’application spécifiée.

 

 

VER

 

VER est une commande qui affiche la version du système d’exploitation Windows en cours d’exécution. Cette commande est disponible dans les versions de Windows NT, Windows 2000, Windows XP, Windows Server 2003, Windows Vista, Windows 7, Windows 8 et Windows 10.

Pour utiliser cette commande, il vous suffit de taper simple « VER » dans votre invite de commande.

 

 

VERIFY

 

« VERIFY » permet de vérifier rapidement si une option de ligne de commande a été correctement saisie. Elle est particulièrement utile lorsque vous travaillez avec des scripts et des fichiers batch, car elle vous permettra de savoir si vous avez omis une option ou si vous avez saisi une option incorrectement. La syntaxe de la commande est la suivante : VERIFY [ON | OFF].

Si vous ne spécifiez pas d’option, la commande CMD Windows « VERIFY » affichera l’état actuel de l’option. Par exemple, si l’option est activée, elle affichera « ON », et si elle est désactivée, elle affichera « OFF ».

Vous pouvez ensuite modifier l’état de l’option en saisissant la nouvelle valeur souhaitée. La commande CMD Windows « VERIFY » est particulièrement utile pour les développeurs.

 

 

VOL

 

La commande CMD Windows « VOL » permet d’afficher les informations de version et d’identification du volume sur le disque dur. Le volume est l’espace disponible sur le disque dur pour stocker les fichiers. La commande « VOL » peut être utilisée pour trouver la taille du volume, le nombre de fichiers et dossiers présents sur le volume, ainsi que la date de création du volume.

Pour exécuter la commande CMD Windows « VOL », il suffit de taper « vol » suivi du nom du volume à afficher. Par exemple, pour afficher les informations du volume « C », vous devrez taper « vol c: » dans la ligne de commande. La sortie de la commande sera affichée sous forme de tableau contenant toutes les informations demandées.

La première ligne du tableau contiendra les informations générales sur le volume, telles que le nom, le type, la taille et la date de création. La seconde ligne contiendra le nombre total de fichiers et dossiers présents sur le volume, ainsi que le nombre d’octets occupés par ces fichiers et dossiers.

Vous pouvez utiliser cette information pour déterminer si le volume est presque plein ou encore très vide. Enfin, la troisième ligne affichera le nom de l’administrateur du volume, ainsi que les autres utilisateurs qui ont accès au volume.

 

 

XCOPY

 

La commande XCOPY de Windows est un outil en ligne de commande utilisé pour copier des fichiers et dossiers d’un ordinateur à un autre. Elle peut également être utilisée pour copier des fichiers d’un disque dur externe ou d’un lectures / graveurs de CD / DVD vers votre ordinateur.

La commande XCOPY possède de nombreuses options qui peuvent être utilisées pour personnaliser la façon dont elle fonctionne. Par exemple, vous pouvez utiliser des options pour copier les fichiers verrouillés par un autre processus, ignorer les fichiers dont la date de modification est plus récente que celle du fichier de destination, ou créer une sauvegarde complète des données en copiant également les attributs NTFS et les permissions.

La commande XCOPY est disponible dans toutes les versions de Windows, y compris Windows 10. Pour l’utiliser, ouvrez simplement l’invite de commandes et entrez la commande suivie des options et des chemins des fichiers / dossiers que vous souhaitez copier.

 

 

WMIC

 

L »WMIC » est une commande qui permet aux utilisateurs d’interroger et de contrôler les composants logiciels et matériels d’un ordinateur. WMIC fournit également une interface utilisateur graphique (GUI) qui peut être utilisée pour les mêmes tâches.

Cette commande peut être utilisée pour obtenir des informations sur les processus en cours d’exécution, les services actifs, les applications installées, les comptes d’utilisateurs et plus encore. WMIC peut également être utilisé pour démarrer ou arrêter des services, installer ou désinstaller des applications, créer ou supprimer des comptes d’utilisateurs et effectuer d’autres tâches administratives.

La commande CMD Windows « WMIC » est un outil puissant qui peut simplifier considérablement la gestion d’un ordinateur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *