langage batch windows
Jeremy Aucun commentaire
5/5 - (1 vote)

 

Dans le monde Windows, il existe de nombreux types de langages différents. C#, VB.NET, F#, etc. Chaque langue a sa propre syntaxe et ses particularités qui la rendent unique.

Dans cet article de blog, nous allons nous intéresser à un langage en particulier : les scripts batch. Le script par lots est un moyen simple et léger d’automatiser les tâches sur les machines Windows. Jetons un coup d’œil à quelques-unes des bases de ce langage puissant !

 

 

Qu’est-ce que le langage de programmation Batch ?

 

La programmation par lots est un style de programmation qui se caractérise par l’utilisation de fichiers batch. Un fichier batch est un fichier texte qui contient une série de commandes et est généralement exécuté par un interpréteur de ligne de commande.

La programmation par lots est souvent utilisée pour des tâches simples qui ne nécessitent aucune intervention de l’utilisateur, telles que la sauvegarde de fichiers ou la suppression de fichiers temporaires. Cependant, il peut également être utilisé pour des tâches plus complexes, telles que l’automatisation de l’installation de logiciels ou la maintenance du système.

Batch est un langage ancien assez simple à utiliser contrairement aux premiers langages informatiques.

 

Qui a créé le langage de programmation Batch ?

 

Batch est un langage de script créé par Microsoft. Il a été conçu pour être utilisé pour automatiser des tâches et il est couramment utilisé pour créer des fichiers de commandes. Les fichiers batch sont généralement créés à l’aide d’un éditeur de texte et peuvent être exécutés en double-cliquant dessus.

Les fichiers batch peuvent être utilisés pour effectuer diverses tâches, telles que la copie de fichiers, la sauvegarde de données et le lancement de programmes. Ils peuvent également être utilisés pour créer des menus et des boîtes de dialogue. Microsoft a également publié une version de Batch pour Windows PowerShell, qui est un langage de script plus puissant. Cependant, le langage Batch d’origine reste le choix le plus populaire pour automatiser les tâches sous Windows.

 

 

Le langage Batch est-il compatible uniquement avec Windows ?

 

Le langage batch est le plus souvent associé à Windows, car c’est le système d’exploitation qui en fournit le plus haut niveau de prise en charge. Cependant, les fichiers de langage batch peuvent également être exécutés sur d’autres types de systèmes d’exploitation, notamment Linux et OS X.

Le niveau de compatibilité varie en fonction du système d’exploitation spécifique, mais en général, les fichiers de langage batch s’exécutent sans problème majeur. Dans certains cas, de légères modifications peuvent être nécessaires pour tenir compte des différences dans la structure des répertoires ou des commandes, mais dans l’ensemble, le langage batch est assez portable sur différents types de systèmes d’exploitation.

 

 

Exemple de code avec le langage Batch

 

Le code Batch est basé sur une série d’instructions simples qui sont exécutées l’une après l’autre. Chaque instruction peut être définie sur une seule ligne, mais il est également possible d’utiliser des instructions multi-lignes en les encapsulant entre des accolades. voici un exemple de code Batch simple qui affiche le texte « Hello world! » à l’écran:

@echo off echo Hello world! pause

Ce code comporte trois instructions. La première instruction (@echo off) indique à l’interpréteur que les instructions suivantes doivent être exécutées silencieusement, sans afficher les messages d’erreur standard. La seconde instruction (echo Hello world!) Affiche le texte « Hello world! » à l’écran. La troisième instruction (pause) met le programme en pause jusqu’à ce qu’une touche soit pressée, ce qui permet de voir le résultat avant que le programme ne se termine.

Il existe de nombreuses autres instructions Batch qui peuvent être utilisées pour contrôler les flux de travail, manipuler des fichiers et des dossiers, et interagir avec l’utilisateur. En combinant ces instructions de base, il est possible de créer des programmes relativement complexes qui peuvent automatiser une variété de tâches.

Microsoft a publié plusieurs versions du langage Batch au fil des ans, mais la syntaxe est restée largement inchangée. Cette compatibilité ascendante est l’une des caractéristiques qui rendent Batch si populaire parmi les développeurs qui doivent automatiser des tâches dans Windows.

 

 

 

Créer un dossier avec Batch

 

Pour créer un dossier par lot, vous devez d’abord ouvrir un éditeur de texte tel que le Bloc-notes. Ensuite, vous devrez taper la commande suivante :

md \nom du dossier.

Une fois que vous avez fait cela, vous devrez enregistrer le fichier avec une extension .bat. Enfin, vous devrez double-cliquer sur le fichier pour l’exécuter. Cela créera un nouveau dossier avec le nom spécifié.

 

 

Créer un champ input avec batch et récupérer la variable

 

La création d’un champ input avec batch et la récupération de la variable sont des processus essentiels lors de la programmation en langage informatique. Pour créer un champ input, vous devez d’abord ouvrir un fichier texte avec l’extension « .bat ». Une fois le fichier ouvert, vous allez créer une nouvelle ligne de code qui aura ce format:

set /p [nom de la variable]=.

Ensuite, vous allez entrer le texte que vous voulez que votre input soit, par exemple « Entrez votre nom ici: ». Après avoir entré le texte, appuyez sur Entrée pour aller à la ligne suivante.

Votre code ressemblera alors à ceci:

set /p name=Entrez votre nom ici:

Maintenant, sauvegardez le fichier et exécutez-le. Quand vous exécuterez le fichier, il y aura un champ input qui attendra que vous entriez quelque chose. Ce que vous allez entrer sera stocké dans la variable que vous avez définie plus tôt.

Par exemple, si vous entrez votre nom dans le champ input, il sera stocké dans la variable « name ». Vous pouvez ensuite utiliser cette variable comme bon vous semble dans votre code.

 

 

Créer une boucle avec Batch

 

Une façon de créer une boucle à l’aide de fichiers batch consiste à utiliser la commande « goto ». Cette commande fait revenir le fichier de commandes à une ligne spécifiée et exécute les commandes à partir de ce point. En utilisant la commande goto de cette manière, il est possible de créer un fichier de commandes qui s’exécutera en continu jusqu’à ce qu’il soit arrêté manuellement.

 

 

Exemple de commande goto avec Batch

 

La commande « goto » est une commande de base dans le langage de programmation par lots de Windows NT. Cette commande particulière permet à un utilisateur de diriger le flux d’un programme batch en transférant l’exécution du programme d’une ligne à une autre. La destination du transfert est indiquée par une étiquette. Voici un exemple de la commande « goto » en action.

Dans cet exemple, le programme affichera d’abord le message « Ceci est la ligne 1 ». Il exécutera ensuite la commande « goto », ce qui fera sauter le programme à la ligne intitulée « :label1 ». Sur cette ligne, le programme affichera le message « Ceci est la ligne 2. » Enfin, le programme atteindra la fin du fichier et se terminera.

Comme vous pouvez le voir, la commande « goto » peut être utilisée pour contrôler le flux d’un programme batch. Cela peut être utile pour ignorer des sections de code qui ne sont pas pertinentes pour la tâche en cours ou pour revenir à une section de code précédente. Cependant, il est important d’utiliser cette commande avec parcimonie, car trop d’utilisation peut rendre un programme difficile à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.